Par arrêté du 1er septembre 2022, le Préfet des Vosges a décidé de redescendre le bassin Moselle amont et Meurthe au niveau Alerte renforcée sécheresse, soit au niveau 3 sur 4.

La sécheresse reste une préoccupation. Cette situation d’alerte renforcée appelle à une limitation ou à une suspension des usages de l’eau de la part de toutes les catégories d’usagers : particuliers, collectivités, agriculteurs, industriels et toute autre profession.

Parmi les mesures de restriction, on peut retenir notamment (liste complète dans l’arrêté préfectoral ci-dessous) :

l’interdiction d’arroser les jardins potagers entre 9h et 20h

l’interdiction du remplissage des piscines et bains à remous à usage privé (sauf remise à niveau)

l’interdiction de laver les véhicules chez les particuliers (se rendre dans les stations professionnelles)

l’interdiction de laver les voiries et les trottoirs, de nettoyer les terrasses et façades, sauf raison sanitaire ou sécuritaire ;

Les contrevenants s’exposent à des amendes de 1 500 euros à 3 000 euros en cas de récidive.Des contrôles seront réalisés. Les arrêtés et le détail des mesures sont consultables sur le site internet de la préfecture et auprès des mairies des communes.

Notre climat évolue. Jusqu’à présent, la France était un territoire au climat tempéré qui ne manquait pas d’eau ; cette situation est définitivement en train de changer.

Les territoires sont dans une phase de transition qui doit faire l’objet d’une réelle prise de conscience en vue de l’adoption de mesures d’anticipation (récupération des eaux de pluie, désimperméabilisation, évolution des usages et des consommations, etc) et plus seulement de mesures de gestion de crise. L’eau est un bien commun dont il appartient à chacun de préserver la ressource.

Les données sur la situation hydrologique et la sécheresse peuvent être consultées sur les sites :

  1. La DREAL Grand Est
  2. PROPLUVIA

Arrêté n°310/2022 du 1er septembre 2022 :